Commercial(e) en vente d’immobilier résidentiel

Niveau de formation requis :

  • Du Bac +2 en immobilier (BTS professions immobilières) au master spécialisé en immobilier

Résumé du métier en quelques lignes :

La mission du ou de la commercial(e) en vente d’immobilier résidentiel est d’accompagner ses clients :

  • soit dans la vente de leur bien immobilier, dans le cadre d’un mandat de vente. Dans ce cas, il/elle peut réaliser une estimation du bien et un accompagnement dans la vente de celui-ci.
  • soit dans l’acquisition d’un nouveau bien immobilier. Dans ce cas, il/elle peut faciliter la relation immobilière en apportant des conseils adaptés aux clients, notamment dans la construction de leur projet immobilier, la négociation du bien, le montage du financement de celui-ci…
Commercial(e) en vente et location d’immobilier professionnel

Niveau de formation requis :

  • Du Bac +2 en immobilier (BTS professions immobilières) au master spécialisé en immobilier

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la commercial(e) en vente et location d’immobilier professionnel (bureaux, entrepôts, usines, locaux d’activité…) travaille soit avec les futurs acquéreurs/locataires, soit avec des intermédiaires de l’immobilier spécialisés dans la location de bureaux (achat, vente, conseil).

Dans le cadre de location de bureaux, il/elle peut aussi être amené(e) à définir et suivre des dossiers d’appel d’offres et leur mise en œuvre par les prestataires. Enfin, il/elle peut participer à l’établissement des budgets marketing et honoraires de commercialisation et à la mise en œuvre (plaquette, panneaux, espaces témoins, films, et évènements…), en lien avec les différentes parties prenantes et sa hiérarchie.

Comptable mandant

Niveau de formation requis :

  • Bac +2/3 minimum (BTS, licence, comptabilité et gestion) Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) - Licence comptabilité et gestion

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la comptable mandant(e) est chargé (e) d’assurer la comptabilité courante et financière d’un portefeuille de copropriétés (recettes et dépenses réalisés dans le cadre du fonctionnement, de l’entretien et de la maintenance du bâtiment). Il/elle peut également assurer la même fonction en gérance, pour des biens loués.

Sa fonction implique également la répartition des charges selon les  règles en vigueur et la préparation des documents administratifs liés. Il/elle peut être amené(e) à renseigner des copropriétaires ou les locataires sur les charges qui leur sont affectées. Il n’existe pas de formation spécifique.

Expert(e) en évaluation immobilière

Niveau de formation requis :

  • Master 2 en droit de l'immobilier ou école spécialisée en immobilier ou en bâtiment/construction

Résumé du métier en quelques lignes :

L’expert(e) en évaluation immobilière évalue la valeur de biens immobiliers précis (résidentiels, commerciaux, terrains, etc.). Après avoir collecté et analysé les documents et informations nécessaires, il/elle détermine et argumente une valeur pour le bien concerné. Pour enrichir et affiner ses évaluations, il/elle développe une connaissance pointue des tendances de l’immobilier, tant qualitatives que quantitatives, au niveau national, mais aussi par secteurs géographiques : niveau de prix, attractivité, tendances d’évolution…

S’il /elle est indépendant(e), l’expert(e) peut intervenir auprès des tribunaux pour des expertises judiciaires.

Négociateur(ice) immobilier

Salaire d'entrée :

1600 - 2100 € brut

Niveau de formation requis :

  • BTS professions immobilières
  • Licence professions immobilières
  • Master 2 en immobilier

Résumé du métier en quelques lignes :

Le négociateur est un spécialiste des transactions immobilières (vente ou location). A ce titre, il prospecte les biens, assure en tant qu’intermédiaire la mise en relation entre vendeurs et acquéreurs ou bailleurs et preneurs, puis négocie les conditions de la vente ou de la location du bien immobilier, jusqu’à leur conclusion.

Property manager

Niveau de formation requis :

  • De Bac +2 à Bac +5 en immobilier, urbanisme, génie civil ou bâtiment

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la property manager représente les propriétaires des biens qui lui sont confiés. Il/elle s’assure de l’état des biens, de la nécessité d’opérer des travaux (vétusté, décoration…) et fait des propositions adaptées aux propriétaires, tout en prenant en compte leurs besoins et ceux de leurs locataires. Il/elle contribue également à la gestion juridique (établissement et renouvellement des baux, traitement des convocations aux assemblées générales…), administrative (perception des loyers…) et financière (gestion budgétaire, paiement des taxes) du bien. Enfin, il/elle peut être amené(e) à veiller au taux d’occupation des biens confiés et recherche le cas échéant de nouveaux locataires avec lesquels il/elle négocie les détails du bail.

Gestionnaire de contentieux

Niveau de formation requis :

  • De Bac+2/3 (DUT, licence pro) à Bac+5 (Master) en professions immobilières et en droit et carrières juridiques

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la gestionnaire de contentieux prend en charge les procédures contentieuses en gestion locative (loyers impayés, infractions au bail…) ou en gestion de copropriété (charges impayées, litiges liés à des sinistres…) dans lesquelles l’entreprise est impliquée.  Il/elle ouvre les dossiers, les suit et s’assure de leur solution en accord avec les intérêts qu’il /elle représente. Il/elle s’assure du recouvrement des impayés le cas échéant. En charge également du précontentieux, il/elle cherche à  trouver une solution amiable avant toute procédure judiciaire lorsque cela est possible.

Assistant(e) de gestion locative

Niveau de formation requis :

  • Bac+2 (BTS, DUT) dans une formation professions immobilières, commerce, secrétariat ou Bac avec une expérience professionnelle

Résumé du métier en quelques lignes :

L’assistant(e) de gestion locative accompagne les chargé(e)s de gestion locative dans toutes les tâches courantes de gestion du patrimoine immobilier et de la relation client. Assurant un rôle polyvalent, il/elle est en charge de l’accueil des locataires et propriétaires. Il/elle se charge des démarches administratives de base, constitue les différents dossiers liés au process de location et prend contact avec les différents prestataires ou les assurances. Il/elle organise des réunions, planifie les déplacements des membres de son équipe et prend en charge la diffusion des informations au sein du service.

Gestionnaire locatif

Salaire d'entrée :

2500 - 2900 € brut

Niveau de formation requis :

  • CQP gestionnaire locatif
  • BTS professions immobilières
  • Licence professions immobilières

Résumé du métier en quelques lignes :

Le gestionnaire locatif assure l’ensemble des tâches de gestion locative d’un portefeuille de biens immobiliers qui lui est confié, de la désignation du locataire-preneur à la clôture du dossier après son départ. Il intervient donc en qualité d’intermédiaire (ou mandataire) entre des propriétaires-bailleurs et des locataires-preneurs

Responsable de site

Résumé du métier en quelques lignes :

En charge d’un ou plusieurs bâtiments tertiaires (centre commercial, immeubles de bureaux…) ou résidentiels, le/la responsable de site assure la vie quotidienne du site, ainsi que sa valorisation, souvent dans un objectif de rentabilité. Il/elle suit les performances du site, définit les actions, services ou installations à mettre en place pour mieux le valoriser, améliorer l’occupation, ou répondre aux besoins et attentes de ses usagers. Dans ce cadre, il/elle gère le budget du site, et est garant de ses résultats. Le bien être et la sécurité des usagers sont également sous sa responsabilité, impliquant la prévention et le suivi des sinistres ainsi que l’entretien du site. En fonction du site géré, il/elle peut assurer le management d’équipes de collaborateurs (marketing, commercial, sécurité…).

Responsable sécurité

Niveau de formation requis :

  • Bac+2 (BTS, DUT). Formation en hygiène et prévention, HSE, SSIAP 3

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la responsable sécurité est chargé(e) de garantir la sécurité des biens et des personnes (salarié(e)s et client(e)s) de la structure dans laquelle il/elle exerce. Pour cela, il/elle définit la politique de sécurité de la structure et veille à sa mise en place, en choisissant les prestataires de sécurité et en formant les collaborateurs /collaboratrices sur le site. Dans certains cas, le/la responsable de sécurité peut prendre en charge la sécurité incendie, de la maintenance et/ou les moyens généraux de la structure.

Asset manager

Niveau de formation requis :

  • Bac +5 en finance (école de commerce, d'ingénieur ou formation universitaire...) ou management de immobilier

Résumé du métier en quelques lignes :

L’asset manager gère d’un point de vue patrimonial et cherche à optimiser le portefeuille immobilier dont il a la charge. Pour cela, il/elle doit définir des stratégies de valorisation patrimoniale (optimisation du taux d’occupation). Il/elle se charge de les mettre en place et de surveiller les variations du marché pour opérer les investissements les plus opportuns en fonction des évolutions législatives, des besoins clients, des marchés, etc. Il/elle doit aussi prévoir leurs impacts sur les biens qui lui sont confiés en gestion, pour anticiper les arbitrages à réaliser (achat, cession d’actifs, rénovations, transformation, réaménagement…).

Gestionnaire de copropriété

Salaire d'entrée :

2500 - 2900 € brut

Niveau de formation requis :

  • CQP Gestionnaire de copropriété
  • BTS professions immobilières
  • DUT carrières juridiques

Résumé du métier en quelques lignes :

Le gestionnaire de copropriété est chargé de gérer les parties communes et équipements collectifs des immeubles d’habitation, de bureaux et de locaux professionnels pour le compte du syndicat des copropriétaires. Il a pour mission de représenter le syndicat et d’en assurer, en lien avec le conseil syndical, la gestion administrative, financière et technique. Il a notamment pour rôle d’organiser les assemblées générales et d’assurer le suivi des décisions prises, faire appliquer le règlement de copropriété, effectuer les appels de provisions sur charges et gérer le personnel de l’immeuble.

Responsable des services généraux

Niveau de formation requis :

  • Bac +5 (maintenance, facility management)

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la responsable des moyens généraux coordonne les activités relatives à la gestion et à l’entretien des infrastructures qu’il/elle a à sa charge. Dans cette optique, il/elle détermine, suit et veille à la qualité des marchés d’entretien et de maintenance des sites dont il a la charge (bâtiments et extérieurs). Il/elle coordonne les équipes métiers qui interviennent sur les sujets liés aux moyens généraux. Ses actions doivent répondre aux exigences en matière de responsabilité sociétale et de développement durable.

Chargé(e) de gestion locative

Niveau de formation requis :

  • Bac+2 (BTS PI, DUT) à Bac+3 (Licence PI) professions immobilières, commerce, droit ou gestion

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la chargé(e) de gestion locative assure toutes les opérations de gestion courante sur un portefeuille de biens immobiliers mis en location par leurs propriétaires en conformité avec la législation en vigueur afin de valoriser le patrimoine qui lui est confié. Ses missions sont  variées et comprennent notamment le suivi du paiement des avis d’échéance, le traitement des réclamations des locataires et propriétaires et des procédures précontentieuses. Il/elle est le garant de la cohérence et de la qualité des services rendus aux clients et des bonnes relations entretenues avec le bailleur.

Assistant(e) administratif(ve) et commercial(e)

Niveau de formation requis :

  • Bac à Bac +3 en gestion et assistanat ou en secrétariat

Résumé du métier en quelques lignes :

L’assistant(e) administratif (ve) et commercial (e) gère les tâches commerciales (prospection client, relation client, suivi des dossiers, etc.) et administratives (émission des factures, réalisation des plannings, gestion des procédures RH, comptabilité, etc.) de premier niveau de l’agence immobilière. Polyvalent(e), il/elle fait l’interface entre l’agence et les clients, pour qui il/elle est souvent le premier contact. Selon l’agence et son niveau d’expérience, son implication dans les processus commerciaux peut être plus ou moins importante.

Responsable d’agence

Niveau de formation requis :

  • Bac +3 à Bac +5 dans le domaine de l’immobilier

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la responsable d’agence définit la stratégie commerciale de son agence et assure la gestion et la croissance de son portefeuille commercial. Professionnel(le) expérimenté(e), il/elle peut être amené(e) à prendre en charge personnellement les clients les plus importants de l’agence. De plus, il/elle gère son agence au quotidien sur le plan managérial (recrutement et animation de l’équipe commerciale), administratif, budgétaire et juridique. Il/elle veille aussi à la notoriété et la visibilité de l’agence, via une stratégie de communication et de partenariats adaptée. Dans le cadre d’un groupe, il/elle doit veiller au respect des procédures prédéfinies par le siège et des objectifs fixés, pour lui/elle-même et ses collaborateurs.

Responsable de l’expérience client

Niveau de formation requis :

  • Bac +5 (école de commerce, diplôme universitaire en marketing, communication, commerce, institut d’études politiques)

Résumé du métier en quelques lignes :

En charge d’analyser et augmenter la satisfaction des clients, le/la responsable de l’expérience client dispose de plusieurs leviers d’action. Il/elle met en place les dispositifs adaptés de mesure, de suivi et d’analyse de la satisfaction et de l’expérience vécue dans les sites dont il/elle a la charge, mais également à toutes les étapes du parcours clients. Il/elle détecte et évalue les besoins et attentes, et propose les mesures opérationnelles adaptées pour améliorer l’expérience des clients. Il/elle contribue également à la mise en place de services ou animations apportant plus de valeur ajoutée aux sites.

Gestionnaire de copropriété

Niveau de formation requis :

  • Bac+2 (BTS, DUT) à Bac+5 (Masters, diplômes d'écoles spécialisés) en profes-sions immobilières, management de l'immobilier ou en carrières juridiques

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la gestionnaire de copropriété assure la gestion administrative, tech-nique, juridique et comptable d’un portefeuille de copropriétés. Il/elle traite les demandes et réclamations des copropriétaires et les informe des démarches entreprises pour l’immeuble. Chaque année, il/elle les réunit en assemblée générale pour leur présenter les comptes sur l’année écoulée et planifier la maintenance et les éventuels travaux sur l’année qui vient. Il/elle est chargé(e) de veiller ensuite à la bonne application des décisions prises à l’issue de cette réunion. En parallèle, il/elle peut aussi mener des missions plus globales de valorisation de son portefeuille, notamment par la préconisation de travaux d’économie d’énergie, d’embellissement, de modernisation…

Chargé(e) des relations avec les propriétaires

Niveau de formation requis :

  • De Bac +2 à Bac +5 (formation en hôtellerie-restauration, en droit privé ou en gestion administrative)

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la chargé(e) des relations avec les propriétaires exerce le plus souvent dans une structure exploitant des résidences de services ou de tourisme, constituées de logements appartenant à des propriétaires, particuliers ou sociétés. Il/elle assure à la fois le suivi administratif du contrat (bail commercial ou mandat de gestion) entre le propriétaire et l’exploitant, le respect des droits et obligations des propriétaires (versement des loyers, bonne utilisation de ses droits d’occupation, mise à disposition par le propriétaire d’un logement respectant des normes locatives…) et assure les relations commerciales avec les propriétaires durant toute la durée du contrat et au moment de son renouvellement. Il/elle encadre l’équipe constituant le service propriétaires.

Juriste / Fiscaliste

Niveau de formation requis :

  • Bac +5 (Master 2 en droit de l’immobilier ou généraliste)

Résumé du métier en quelques lignes :

Le/la juriste assure un rôle de conseil et d’accompagnement sur les points légaux et réglementaires, et assure le suivi des dossiers qui lui sont confiés, en lien avec les partenaires nécessaires (avocats…). Il/elle intervient sur l’établissement de baux commerciaux, le transfert de propriété, le contentieux avec les locataires, ou encore la gestion des aspects légaux des copropriétés. Il/elle rédige ou accompagne la rédaction de documents à caractère juridique et intervient dans les éventuelles procédures contentieuses, les recours et les recouvrements.

Dans certaines entreprises comme les foncières, le/la juriste interviendra plus précisément sur des problématiques d’optimisation fiscale.

Assistant(e) de copropriété

Niveau de formation requis :

  • Bac + 2 ou 3 - BTS ou licence en professions immobilières ou droit de l'immobilier, ou dans les métiers de l'assistanat

Résumé du métier en quelques lignes :

L’assistant(e) de copropriété effectue toutes les tâches administratives en lien avec la gestion des lots qui lui sont confiés. En collaboration avec le gestionnaire de copropriété, il/elle assure le suivi opérationnel des travaux d’entretien ainsi que l’élaboration, la transmission et le traitement des documents de base des syndics (convocations et PV d’assemblée générale, appels de charge, états datés…). Il/elle assure également la communication de premier niveau avec les copropriétaires et autres interlocuteurs du syndic : accueil, réponses aux questions et demandes courantes, traitement des réclamations simples… Le suivi des dossiers de contentieux peut également relever de ses fonctions.

Commercial(e) en location d’immobilier résidentiel

Niveau de formation requis :

  • Du Bac +2 en immobilier (BTS professions immobilières) au master spécialisé en immobilier

Résumé du métier en quelques lignes :

La mission du/de la commercial(e) en location d’immobilier résidentiel est d’accompagner les propriétaires dans la mise en location de leur bien. Ses tâches vont de la diffusion de l’annonce du bien à louer à la réalisation de l’état des lieux d’entrée dans le bien, tout en passant par le choix du locataire et la gestion des démarches administratives liées aux procédures de location. Au cours du processus de location, le dossier est transmis au service de gestion locative. Le/la commercial(e) réalise également les démarches d’état des lieux de sortie. Parallèlement, il/elle développe son portefeuille de mandats de gestion locative.